vetements
divers

Top 7 des vêtements et accessoires traditionnels japonais à connaître absolument

Par rapport aux autres pays asiatiques, voire aux autres pays du monde, le Japon alias le pays du soleil levant se démarque sur bien des points. Ici, on ne parle pas seulement de sa culture et de sa langue, par exemple. Il se distingue également par ses différents vêtements et accessoires traditionnels. On en compte toute une liste sur le marché. Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, voici une liste non exhaustive de ces fameux habits.

Le hippari : un élégant vêtement estival

Plus connu sous le nom de jinbei, le hippari est un vêtement traditionnel japonais spécialement conçu pour la saison estivale. Composé d’une veste à manches courtes et d’un pantalon court assorti, il laisse donc respirer la peau. En d’autres termes, il assure une excellente aération du corps. À noter que beaucoup le considèrent comme un pyjama.

Le haori : le vêtement japonais du quotidien

Tout comme le jinbei, le haori est aussi une veste, mais cette fois-ci à manches plus longues. Selon la tradition, il doit être porté par-dessus le kimono. Dans la plupart des cas, son tissu et sa coupe sont même identiques à ceux de ce dernier. Toutefois, pour le fermer, on ne croise pas les deux pans comme pour le kimono.

Le kimono : un habit nippon par excellence

Dès qu’on parle de vêtement traditionnel japonais, le kimono est souvent le premier habit qui vient à l’esprit. On le considère même comme le symbole de la culture japonaise. Comme on le sait déjà, il s’agit d’une longue robe caractérisée par des manches larges et une forme de T. Il est également connu pour son obi.

Le yukata : un véritable kimono pour l’été

On confond souvent le yukata avec le kimono. Et pourtant, ce sont des vêtements japonais assez différents. En fait, le yukata est bien moins formel. Contrairement au kimono, il n’est donc pas fait pour les cérémonies. Tout comme le jinbei, il est plus adapté à la saison estivale, notamment grâce à sa légèreté et au fait que c’est un habit décontracté.

Le hakama : le pantalon traditionnel nippon

On a affaire ici à un pantalon traditionnel japonais à la fois plissé et large. Jadis, le hakama était uniquement destiné aux samouraïs et aux nobles. Tout comme pour le haori, on le porte par-dessus le kimono. Aussi, on le resserre au niveau de la taille. Actuellement, on s’en sert comme tenue de combat lorsqu’on pratique certains arts martiaux.

Les geta : les fameuses sandales japonaises faites de bois

Pour ceux qui l’ignorent encore, les sandales japonaises en bois sont appelées les geta. Elles sont bien sûr équipées d’une semelle en bois qui peut être surélevée ou non. Elles disposent également d’une ou deux plateformes connues sous le nom de « dents ». Pour maintenir les pieds, elles sont dotées d’une lanière en tissu épais.

Les tabi : des chaussettes à deux doigts

Parmi les accessoires traditionnels japonais, on compte aussi les tabi. Il s’agit de chaussettes traditionnelles nippones à deux doigts. Si elles sont comme ça, c’est pour qu’on puisse glisser la lanière des geta entre ses orteils. À noter que le mot tabi veut dire « sac à pied ».

Vous pourriez également aimer...